Actualité

21
déc

Quand partir en retraite ? Le casse-tête des polypensionnés

Les règles déterminant la date au plus tôt de départ en retraite ne sont pas identiques d’un régime à l’autre. Tous les assurés ayant cotisé à plusieurs régimes différents au cours de sa carrière (un « polypensionné ») sont donc confrontés à l’épineuse question de l’échelonnement des dates d’ouverture de leurs droits. Avec pour conséquences possibles des variations importantes de revenus dans le temps.

Prenons un exemple !

En 2012, M. Poly a 53 ans. Il a cotisé au cours de sa carrière dans 3 régimes de base. Il a commencé sa carrière à 20 ans en 1979 au régime général comme technicien dans une usine. Puis il a été embauché en 1981 par Charbonnages de France pour travailler dans les Houillères du Nord-Pas de Calais, au régime spécial des Mines. Il y est resté jusqu’en 1998, date à laquelle il a été reclassé comme technicien d’exploitation dans une société relevant du régime spécial des Industries Electriques et Gazières (IEG), dit souvent « régime spécial EDF ».

A 53 ans, M. Poly se préoccupe de savoir quand il pourra partir en retraite et avec quels revenus. La réponse est complexe car voici les règles qui lui sont applicables dans chaque régime :

  • au régime général : 62 ans au plus tôt dans le cadre de la réforme de 2010.
  • au régime spécial des IEG : les droits de M. Poly seront ouverts à 55 ans car il a effectué 15 ans de services actifs (sur le terrain). Cet âge sera progressivement augmenté de 2 ans à compter de 2017 dans le cadre de la réforme de 2010, M. Poly n’est pas concerné personnellement.
  • au régime spécial des Mines : l’âge minimal est de 55 ans et n’a pas été modifié par les réformes successives.

Dans ces conditions, M. Poly pourrait cesser son activité à 55 ans, mais il souhaite travailler jusqu’à 58 ans pour des raisons familiales et pour améliorer le niveau de sa retraite. La liquidation de ses pensions aura donc lieu par étapes :

  1. pension du régime des Mines à 55 ans tout en continuant son activité aux IEG (spécificité du régime des Mines).
  2. pension du régime des IEG à 58 ans lorsqu’il arrêtera son activité professionnelle
  3. pension du régime général à 62 ans, car c’est impossible plus tôt.

Par conséquent, en termes de revenus, M. Poly passera par quatre phases avant de percevoir la totalité de ses pensions de retraite :

  1. avant 55 ans : revenus d’activité
  2. entre 55 et 58 ans : revenus élevés (revenu d’activité + pension des Mines)
  3. entre 58 et 62 ans : revenus faibles (pension IEG + pension des Mines y compris  une allocation complémentaire servie par l’Agence Nationale pour la Garantie des Droits des Mineurs)

Il n'est plus possible de commenter